La cuisine au Japon

J'adore la cuisine japonaise, et en arrivant à Tokyo j'ai découvert une nouvelle gastronomie. Raffinée, saine, il y a tant à dire. Et non, les japonais ne mangent pas que des sushi et maki. Ils en mangent d'ailleurs assez peu. Mais goûtez aux nouilles, il y a tant de variétés. Et chaque région a ses propres spécialités qui n'attendent qu'à être découvertes.

Depuis quelques années maintenant en France, on mange des sushis comme on mangerait n’importe quel plat à emporter. De nombreuses enseignes se sont spécialisé dans ce domaine, francisant ou européanisant au passage les recettes de sushis venues du Japon. Le sushis est devenu en France presque un équivalent du fast food, mais rares sont les vrais maîtres sushis.

L’okonomiyaki est une spécialité très populaire que vous devez absolument goûter si vous avez l’occasion d'aller au Japon. C’est une galette japonaise à base de choux, qui est originaire de la région d’Osaka mais qui s'est ensuite largement répandue et déclinée sous différentes formes dans tout le pays. Ce plat typiquement japonais, à mi-chemin entre la crêpe, l'omelette et la pizza. Le terme de traduit littéralement par 'Ce que vous voulez manger, grillé'. C'est donc la galette de tous vos fantasmes culinaires les plus fous.

Cuisine

L’un des aspects surprenants de la cuisine à Tokyo est le degré de spécialisation des restaurants. Si en France les établissements qui se disent japonais ne proposent en général que des recettes assez courantes (sushis, yakitori, etc.), au Japon les restaurants sont très souvent dédiés à une discipline particulière. C'est ce que nous allons voir avec les tempura, ces beignets qui sont devenus incontournables de la gastronomie japonaise.