Shibuya, une adresse incontournable de la ville de Tokyo

Avec plus de 2 100 km², Tokyo s’impose comme la plus grande ville du monde. Son territoire est si vaste que chacun de ses arrondissements pourrait être une ville. C’est le cas, entre autres, de Shibuya, un des 23 arrondissements qui composent la capitale japonaise. Connu pour son immense carrefour, ce quartier est aussi le secteur de la jeunesse et de la mode tokyoïte.

Il offre également d’innombrables possibilités d’activités et de divertissement dans un cadre convivial, chaleureux et coloré. Pour s’y rendre depuis le centre-ville, les visiteurs auront le choix entre deux moyens de transport, dont la ligne aérienne et les lignes souterraines.

Shibuya ne manque pas, en outre, d’atouts. Un séjour dans ce quartier suffit pour voir les multiples facettes de Tokyo. Grands espaces verts et boisés à perte de vue, architecture délirante, défilement de commerces rose bonbon, labyrinthes de boutiques colorées, multitude de minuscules restaurants… des découvertes intéressantes grouillent dans ce secteur, sans parler des innombrables jardins parsemant le quartier et ses temples épurés contrastant avec des constructions ultra-modernes.

Et que dire des couleurs flamboyantes qui sont partout avec certaines écolières qu’on croirait sorties tout droit d’une bande dessinée. Il faut savoir que Shibuya est une adresse privilégiée des jeunes qui aiment se costumer pour sortir. Dans la rue piétonne de Takeshita-dōri, à la station Harajuku ou dans le parc de Yoyogi, les touristes croiseront des rockabillys au look délirant, des gothiques vêtus en noir ou encore des écolières en rose bonbon.

Le parc Yoyogi

Le parc Yoyogi est situé dans l’arrondissement de Shibuya, plus précisément derrière la station de Harajuku. Il s’agit d’un grand parc qui constitue l’un des lieux les plus appréciés par les jeunes tokyoïtes pour se divertir, principalement le dimanche. Dans ce merveilleux endroit, les gens se retrouvent pour danser, jouer de la musique, pratiquer des arts martiaux et faire du vélo. À noter que le site est pourvu d’une piste cyclable. Pendant le week-end et pendant les jours fériés, les voyageurs y verront tout le temps des animations (musiciens, gosloli…).

mariage au Japon

Par ailleurs, en été, le lieu est idéal pour se rafraîchir à l’ombre ou au bord d’une fontaine. À noter que les étrangers et les Japonais ont l’habitude de s’y rendre pour faire des pique-niques ou se détendre entre amis ou en famille. En outre, durant la saison des Gingko et des Sakura, le parc affiche une atmosphère particulière avec les arbres et les fleurs qui offrent de belles couleurs. Mélangeant modernité et tradition, ce lieu abrite le sanctuaire Meiji, un joyau architectural dédié à l’Empereur du même nom. Ce sanctuaire est l’un des plus symboliques de Tokyo en son genre. Il se compose de différents édifices, dont le Kaguraden, une salle de danse et de musique. Le Meiji-jingu est, en outre, un lieu de prière encore en activité. Si les voyageurs s’y rendent un week-end, ils auront sûrement l’occasion d’y assister à des mariages.

Que faire à Shibuya ?

Le Japon est un véritable paradis pour les gamers et Shibuya ne manque pas à cette culture. Partout dans cet arrondissement, les visiteurs amateurs de jeux vidéos pourront jouer sur les bornes d’arcades ou faire des parties de UFO-catcher pour gagner des peluches ou des figurines. C’est sur Central Gai qu’ils verront la plus grande salle d’arcade du quartier. Sinon, un peu plus loin du carrefour de Shibuya se localise un secteur idéal pour les amateurs de sorties nocturnes. Il s’y trouve une multitude de night-clubs avec des ambiances différentes.

À souligner que certains clubs exigent aux étrangers le passeport à l’entrée. Pour ceux qui souhaitent passer des moments plus calmes en couple ou en famille, ils verront sur Center Gai d’innombrables restaurants à thème. Autrement dit, Shibuya est un peu comme Kuta, l’épicentre de la vie nocturne à Bali qui ne manque pas d’attirer de nombreux voyageurs effectuant un circuit en Indonésie.